Septembre 2016 : La baisse du taux d’intérêt du prêt d’immobilier se maintient

baisse taux immobilier

Le crédit immobilier affiche une bonne santé. La rentrée est place sous de bons augures pour les emprunteurs et pour ceux qui souhaitent se lancer dans le prêt immobilier.

Le taux d’intérêt maintient sa tendance à la baisse. Un taux moyen de 1, 48% en France. Du jamais vu enregistré par le baromètre des taux. Des taux varient, de – 0,10 à – 0,40% selon les durées et les profils. Résultat : en septembre 2016, la moyenne sur vingt ans va passer en dessous des 1,50% alors qu’elle montait à 1,70% fin août.

Reprise du marché immobilier

Cette tendance se traduit dans les chiffres de l’immobilier . D’après l’INSEE, dans un de ses derniers rapports , le marché immobilier a repris grâce la chute des taux du crédit immobilier. 830 000 ventes de logement ont eu lieu entre le 1er Juillet 2015 et le 30 juin 2016.

La baisse du taux dans l’immobilier impacte positivement sur le marché immobilier dont les prix des maisons et des appartements. Il est à remarquer que ce regain d’activités n’est pas justifié par des raisons mercantiles. Le ménage français achète pour se loger
La tendance à la baisse du taux d’intérêt dans le crédit immobilier va – t – elle se poursuivre. Oui, les chiffres de Septembre le confirment concrètement.

Selon les courtiers, un emprunteur en région Nord peut contracter un prêt d’une durée de 20 ans pour 1,08%, 1,09% en Rhône-Alpes. Il est possible même d’emprunter à 0 ;90% sur 15 ans dans plusieurs régions de France.

Les banques suivent le mouvement

Encore un nouveau record pour les taux de prêt immobilier en septembre 2016. Jusqu’où peut aller la chute des taux de crédit immobilier ? C’est une excellente question. Pur le moment, elle se poursuit à un rythme élevé. En effet, sur les prêts immobiliers contractés en août 2016, le taux moyen diminue encore de 7 points de base.

Les durées de remboursement des prêts contractés sont en moyenne de 18 ans , les banques doivent trouver des astuces pour rentabiliser leurs clients en quelque sorte en leur offrant de nouveaux produits financiers.

Les banques sont obligées de suivre cette tendance pour proposer des meilleures offres. Quoique des analystes estiment que cette tendance ne vas pas durer éternellement. Mais elle ne va pas encore connaitre un coup d’arrêt non plus.

ARTICLES SIMILAIRES

Vous vous apprêtez à souscrire un crédit ? Lorsque vous souhaitez emprunter auprès de votre banq...

L’âge n’est pas du tout un obstacle pour investir dans l’immobilier. Effectivement, les retra...

Les conséquences d’un divorce ne s’arrêtent pas uniquement au partage des biens, aux questions...