Le rachat de crédit immobilier et nouveau projet

rachat-de-credit-immobilier

Faire racheter son prêt immobilier en vue de revoir les conditions de remboursement, que ce soit au niveau du taux ou de la mensualité, permet de réadapter ses remboursements à ses capacités financières actuelles. Il est bon de savoir qu’il est possible d’inclure un nouveau projet à cette opération.

Immobilier : faire racheter ses crédits

Le rachat ou regroupement de prêts consiste à faire reprendre par un établissement de crédit un ou plusieurs emprunts en vue de revoir les conditions de remboursement du demandeur. C’est-à-dire que certains emprunteurs vont solliciter cette opération pour renégocier le taux (voir ce lien) et donc réaliser quelques économies sur le coût total du financement, sous conditions qu’il y ait un réel intérêt.

D’autres ménages sollicitent le rachat de prêts pour réduire la mensualité car suite à des imprévus ou des accidents de la vie, le remboursement des emprunts devient plus difficile, cela permet de réajuster le montant de la nouvelle échéance qui se réduit, cela est possible avec l’allongement de la durée. Dans les deux cas, une étude est nécessaire pour s’assurer que le financement soit réalisable et qu’un éventuel nouveau projet puisse être financé dans l’opération, le prêteur va alors étudier la demande de son client en définissant avec lui le montant à allouer.

Nouveau projet et rachat de crédits : c’est compatible

Bien souvent, les emprunteurs ayant déjà des mensualités en cours de remboursement vont songer à souscrire un nouvel emprunt pour financer leur projet, ce qui ajoute une échéance supplémentaire aux prélèvements déjà en cours et ce n’est pas toujours la bonne solution pour l’équilibre financier. Il faut savoir que le rachat de prêt immobilier (voir ici pour en savoir plus) permet d’inclure un montant tout en renégociant les conditions de remboursements.

Ainsi, l’emprunteur peut exiger une mensualité maximale à ne pas dépasser pour son équilibre financier et le prêteur lui proposera un financement ajusté à son besoin, en incluant le rachat des emprunts ainsi que le montant du nouveau projet. Pour cela, il peut jouer sur deux indices forts du crédit, c’est-à-dire le taux et la durée. Le taux renégocié ainsi que l’allongement de la durée permettra de réduire la mensualité et donc de rester dans des niveaux d’endettement recommandés (seuil de 33%).

ARTICLES SIMILAIRES

L’âge n’est pas du tout un obstacle pour investir dans l’immobilier. Effectivement, les retra...

Les conséquences d’un divorce ne s’arrêtent pas uniquement au partage des biens, aux questions...

Les particuliers choisissent souvent de contracter un prêt immobilier pour permettre l’acquisitio...