Prêt immobilier : quelles sont les formules adaptées aux seniors ?

Prêt immobilier

L’âge n’est pas du tout un obstacle pour investir dans l’immobilier. Effectivement, les retraités qui veulent acquérir un logement pour le mettre en location sont nombreux. Étant donné que leur pouvoir d’achat est particulièrement en baisse, les banques leur proposent des formules sur-mesure pour financer leurs projets.

Le prêt hypothécaire cautionné : une formule adaptée aux seniors

Si un senior veut financer son projet immobilier, il peut demander un prêt hypothécaire cautionné. En optant pour cette formule, le senior s’engage à rembourser mensuellement son prêt comme s’il s’agissait d’un prêt classique. Les banques octroient ce prêt sous certaines conditions. Le senior doit être déjà propriétaire d’un bien immobilier. En effet, celui-ci va servir d’hypothèque à l’établissement financier. Le prêt hypothécaire cautionné ne doit pas dépasser 70 % de la valeur du bien. Si jamais l’emprunteur décède, la banque mettra en vente le bien hypothéqué et récupérera le capital restant dû. Les héritiers touchent alors la différence entre le montant de la vente et le montant du capital restant à rembourser. Mais une autre possibilité qui consiste dans la conservation du bien s’offre aux enfants du défunt. Pour cela, le remboursement du capital restant dû l’organisme de prêt est nécessaire.

Le prêt viager hypothécaire : une autre alternative aux seniors

Si un senior qui possède déjà un bien immobilier veut acquérir un autre, il peut demander un prêt viager hypothécaire. Concrètement, cette solution consiste à demander une somme d’argent à la banque en mettant en garantie une maison ou un appartement (résidence principale ou résidence secondaire). Le souscripteur peut utiliser cette somme à sa guise (exemples : achat d’un autre bien immobilier, financement des études des petits-enfants, voyage). Mais le remboursement du prêt continue toujours même si le demandeur décède. Autrement dit, le logement hypothéqué sera mis en vente. Contrairement au prêt hypothécaire cautionné, le prêt viager hypothécaire ne permet pas aux enfants du défunt de récupérer le bien immobilier. Particulièrement avantageux, il offre aux personnes âgées de percevoir mensuellement une rente à vie. Pour éviter un remboursement anticipé du prêt, l’emprunteur est tenu de veiller à l’entretien du logement hypothéqué. Ce dernier ne doit pas être utilisé à titre professionnel.

Octroi d’un prêt immobilier aux seniors : quelles sont les obstacles ?

Il est sans conteste que la capacité d’emprunt des personnes âgées, en particulier les retraités sont limités. Effectivement, leur pouvoir d’achat est largement en baisse. Le revenu qu’ils perçoivent à la retraite est largement inférieur au salaire qu’ils percevaient auparavant, c’est-à-dire quand ils exerçaient encore leurs activités professionnelles. Cependant, les banques savent parfaitement que malgré leur âge, les seniors ont toujours des projets en tête. La plupart d’entre eux sont tous des propriétaires d’un logement. De ce fait, les établissements financiers ont spécialement conçu pour eux des offres taillées sur-mesure qui correspondent à leur profil d’investisseur. Quoi qu’il en soit, il existe certains obstacles à l’octroi d’un prêt immobilier aux personnes retraitées tels que la capacité d’endettement et la santé. Effectivement, lors de la souscription à certaines formules, la réalisation d’un bilan de santé est souvent nécessaire. À noter que pour couvrir leurs dépenses de santé, les seniors peuvent souscrire à un contrat d’assurance complémentaire santé. Pour trouver la meilleure offre qui s’adapte à leurs besoins, ils devront effectuer un comparatif de mutuelle santé.

ARTICLES SIMILAIRES

Les conséquences d’un divorce ne s’arrêtent pas uniquement au partage des biens, aux questions...

Les particuliers choisissent souvent de contracter un prêt immobilier pour permettre l’acquisitio...

La loi Scrivener, offrant un cadre permettant d’assurer la sécurité de l’emprunteur depuis 197...