Comment renégocier son prêt immobilier avec sa banque ?

renegocier pret immobilier

Les particuliers choisissent souvent de contracter un prêt immobilier pour permettre l’acquisition d’une nouvelle maison ou mener à terme des projets de construction. Pour l’acquérir, il est essentiel de remplir quelques critères, tels que la capacité de remboursement, le saut à charge pour les locataires et le reste à vivre. Une fois le prêt obtenu, il arrive que les circonstances changent et qu’on ait besoin de plus d’argent que prévu. Est-il possible de négocier son prêt immobilier pour bénéficier des meilleures conditions, avant même d’envisager un rachat de crédit ? Comment y parvenir ?

Bien qu’une renégociation paraisse un peu compliqué et dont les procédures peuvent varier d’un établissement bancaire à un autre, il est tout à fait possible de l’effectuer. Il suffit d’être attentif à quelques éléments essentiels.

Savoir choisir le bon moment pour renégocier son prêt immobilier

On ne peut pas se jeter d’un coup de tête dans une négociation de prêt, même si cette option peut nous aider à faire plus d’économie et même si l’urgence d’une solution nous bouscule. Il faut en effet savoir quel est le moment propice à cette initiative. Quand peut-on donc négocier à nouveau son crédit immobilier ?

Baisse des taux d’intérêt

Au fils des années et au cours même d’une année, il faut savoir que le taux d’intérêt proposé par les banques peut évoluer. Pour le cas d’un crédit immobilier, on constate davantage de baisses. Il est donc essentiel de rester à l’affût d’éventuels changements. Une fois que l’occasion se présente, il n’est pas nécessaire de changer de banque pour profiter des nouvelles conditions plus avantageuses et du meilleur taux. On peut très bien revoir le contrat de prêt immobilier avec sa banque.

Procéder à un remboursement anticipé

Tout au long de votre remboursement de prêt, il se peut que vous disposiez d’une ressource financière plus favorable vous offrant la possibilité de rembourser votre prêt plus rapidement que prévu. Ainsi, soit vous allez réduire la durée du remboursement, soit le montant des mensualités à payer par la suite. Ce moment se présente idéal pour renégocier votre taux d’intérêt.

Cela étant, en fonction de l’organisme bancaire en question, des pénalités peuvent être imposées. Toutefois, elles peuvent toujours faire l’objet d’une négociation.

Pendant la première moitié de son remboursement de prêt

Le premier tiers du remboursement du prêt se présente comme le moment propice à cette démarche de renégociation ou à la limite pendant la première moitié de l’échéance du prêt. Pourquoi ? Il se trouve que les intérêts sont un peu plus élevés pendant les premières années de remboursement du crédit et deviennent un peu plus allégés vers la fin.

Établir un dossier solide pour réussir à négocier son crédit immobilier

Nous le savons tous, les organismes de prêt ont plus confiance aux bons clients et leur accordent souvent davantage de chances, aussi bien pour demander un prêt que pour le renégocier. Pour ce faire, vous devez vérifier si vous n’avez pas de découverts bancaires, s’il n’y a pas eu des incidents en matière de paiement des mensualités, si votre situation financière est tout à fait stable, voire même croissante, etc.

Déterminer la différence entre un rachat de crédit et une renégociation de prêt

Si rachat de crédit et renégociation de crédit sont toutes les deux des opérations simples à réaliser qui répondent au même objectif (profiter de la baisse des taux d’intérêt), elles différent de quelques points. Un rachat de prêt peut être compris comme étant un rassemblement de plusieurs crédits ayant été souscrits dans une seule ou dans plusieurs banques.

La renégociation de crédit, quant à elle, comporte la signature d’un tout autre contrat de prêt pour le même emprunt immobilier, mais avec d’autres nouvelles clauses plus profitables à l’emprunteur.

Effectuer une simulation de renégociation de crédit

De nombreux spécialistes affirment qu’un taux d’intérêt supérieur à 3,5 % ne permet pas de jouir de tout l’avantage d’un crédit pas cher et qu’il est plus avisé de le renégocier. Cependant, avant même de procéder à une quelconque renégociation, passer par un simulateur est plus avisé, car cela permettrait de calculer le gain que vous pourriez en tirer de cette éventuelle nouvelle négociation.

Si la renégociation n’est pas tout à fait obligatoire pour les banques, elles sont en droit de refuser cette requête de la part de l’emprunteur. Dans ce cas, afin de résoudre son problème, ce dernier peut envisager de procéder à un rachat de credit auprès d’un autre établissement bancaire. Par ailleurs, il faudrait également prendre en compte divers frais liés à la renégociation.

ARTICLES SIMILAIRES

L’âge n’est pas du tout un obstacle pour investir dans l’immobilier. Effectivement, les retra...

Les conséquences d’un divorce ne s’arrêtent pas uniquement au partage des biens, aux questions...

La loi Scrivener, offrant un cadre permettant d’assurer la sécurité de l’emprunteur depuis 197...